Lors du 1er tour de l’élection présidentielle 2017 le 23 Avril dernier, les électrices et les électeurs ont choisi par un vote au suffrage universel, avec une large participation, Emmanuel MACRON et Marine LE PEN pour être au 2èm tour le 7 Mai  2017, les candidats des deux partis politiques qui ont échoué dans les Gouvernements de la France depuis plus de 30 ans ayant été éliminés sans appel. Le vainqueur sera proclamé le(la) Président(e) de la République qui dirigera la France durant les prochaines 5 années.

Chacune des électrices, chacun des électeurs doit avoir à l’esprit, le 7 Mai 2017 au moment de son vote,  la gravité générale de l’état actuel de la France, depuis la situation économique (plus de 6 millions de chômeurs, nous et nos enfants), financière (+ de 2.000 milliards d’euros de dettes publiques soit 100% du PIB), sociale (le taux de pauvreté est remonté à 14,6%), la baisse continue du niveau de vie d’une très grande majorité de nous (qui peut être constatée lors de l’achat d’un logement d’habitation en nombre de mois de salaire / revenus pour payer l’achat), jusqu’à une remise en cause progressive fondamentale des valeurs et d’une manière de vivre historiques donc de l’identité même de ce que la France et les Français sommes jusqu’à ce jour, après 20 siècles d’existence ...

C’est cette situation qui rend le vote du 2èm tour décisif, crucial pour l’avenir de la France, des Français et de leurs enfants.

Il faut d’abord faire barrage sans état d’âme à Marine LE PEN, candidate du Front National, risque majeur pour la France qui pourrait amener notre Nation et  les Français dans une impasse politique, économique, financière totale, mortelle pour leur avenir et aussi provoquer les conditions de la dislocation irréversible de l’Union Européenne qui signerait la fin d'un très grand projet de paix et d'avenir pour nos Nations européennes et peut être à terme à nouveau la guerre sur notre continent, c'est-à-dire la fin définitive de notre civilisation, devenant secondaire dans la mondialisation en marche continue.

Les Républicains (2001), s’inscrivant dans la continuité de la ligne politique de l’Union Gaulliste pour la Démocratie (changement de nom de l’Union Travailliste  en 1979), mouvement politique progressiste et humaniste de Gaullistes de Gauche dont les Fondateurs se rassemblèrent en 1971 pour soutenir la « Nouvelle Société » de Jacques CHABAN DELMAS, appellent les Françaises et les Français à voter  pour Emmanuel MACRON.

Les Républicains (2001) déclarent être prêts à travailler avec son futur Gouvernement pour y apporter des solutions complémentaires, dans le respect de son programme, pour assurer sous sa Présidence, la réussite complète de la France, de tous les Français et de l’Union Européenne, dans laquelle s’inscrit désormais l’avenir de la France dans la mondialisation à tous niveaux.

Voter Emmanuel MACRON, c’est l’intérêt supérieur de la France, c’est  aussi celui des Françaises et des Français, c'est donc le vôtre.

Michel MERCIER
Président Fondateur Les Républicains (2001)
Président de l’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD