Dimanche 06 Décembre 2015, au 1er tour des élections Régionales, les partis politiques de gouvernement (Les Républicains ex UMP et le PS) mais aussi les autres … ont reçu le salaire de la trahison, de leur trahison de la France et de son Peuple depuis plusieurs décennies, trahison que Charles de Gaulle dénonçait déjà en son temps : « En France, la Gauche trahit l’Etat, la Droite trahit la nation. ». En effet, les résultats du FN qui le placent désormais en position d’être le « 1er parti » de France sont bien la conséquence logique de la « trahison des élites », classe politique et médias confondus, qui ont démoli la France en moins de quarante ans pour l'amener à la situation actuelle, véritable défaite "invisible".

Le Front National est, faut-il le rappeler sans concession et sans réserve, l’enfant désiré de la Gauche et de François Mitterrand aux élections législatives de 1986, puis a été constamment alimenté par la stratégie de prise de pouvoir de Terra Nova (think tank du PS) s’appuyant sur la préférence de l’étranger et de l’immigré (pour mémoire, 85% des Africains, musulmans et Nord Africains ont voté pour François Hollande en 2012 … lui assurant la victoire à l’élection présidentielle) tout en reléguant en même temps l’électorat ouvrier vers le FN (le comble sinon le summum du mépris pour un parti se disant « socialiste ») et a été instrumenté en permanence par le pouvoir socialiste (le comble de la trahison). La Droite, de son côté, dominée intellectuellement par la Gauche au moment même où le désastre du communisme/socialisme éclatait au grand jour avec l’effondrement de l’URSS au début des années 1990, a abandonné la défense de toutes ses valeurs classiques depuis la Nation jusqu’à la Famille, les a même renié en partie, s’est laissé contaminer par la pensée unique, le multiculturalisme (type libanais avec le résultat bien connu : une quasi guerre civile permanente), etc, ... Cette double trahison Gauche et Droite ne pouvait qu'aboutir au résultat d’hier qui officialise un tripartisme impossible à gérer politiquement si ce n’est par une énième trahison rassemblant cette fois la Gauche et la Droite.

La France et les Français sont désormais directement en danger, et cela principalement du fait de leurs propres Elus actuels. En 2017, il faut que le Peuple français récuse sans aucune indulgence l’ensemble de la classe politique actuelle qui l’a trahi, y compris le FN, véritable « trappe démocratique »,  la bannisse de la sphère politique (aucun d’eux ne doit être élu ou réélu), et élise des femmes et des hommes neufs, de bonne volonté, à tous les niveaux (Présidence de la République, Députés, …). Le salut national passe par là. Il se trouve dans la souveraineté retrouvée du Peuple, pleinement et librement exercée dans les élections. Aux urnes, Citoyens ...

Michel MERCIER
Président de l’Union Gaulliste pour la Démocratie UGD

Président – Fondateur Les Républicains